no 284 mars 2017

Info Patronale

no 284 mars 2017

Tout d’abord la bonne nouvelle. Du 31 janvier au 5 février a eu lieu la sixième édition de START! Forum des métiers 2017 au Forum Fribourg. Avec plus de 25000 visiteurs cette manifestation a connu un franc succès. Pas moins de 90 exposants ont présenté environ 270 métiers, donc opportunités d’apprentissages, et de nombreuses possibilités de formation continue.

Des remerciements particuliers vont aux exposants, notamment aux diverses associations professionnelles qui ont présenté leurs métiers avec beaucoup d’engagement et de créativité. Dans ce contexte je saisis l’occasion de féliciter les organisateurs et exploitants du stand « Métal & Technique » pour l’obtention du prix du meilleur stand!

On ne soulignera jamais assez qu’en Suisse la formation des apprentis est un exemple de réussite et une voie des plus attractives qui soit pour intégrer la vie professionnelle. Ceux qui pensent que l’apprentissage est une impasse se trompent. Une fois le diplôme en poche, les jeunes professionnels ont de vastes opportunités en formations continues. Une maturité professionnelle ouvre les portes de nombreuses hautes écoles et au travers d’une « Passerelle » même des études universitaires peuvent être entreprises.

Le résultat des votations au sujet de la création d’un fonds pour les routes nationales et pour le trafic d’agglomération (FORTA) a également été très réjouissant. Le peuple et les cantons l’ont accepté avec 61.9%. Ceci garantit l’amélioration et le développement du réseau routier suisse de manière analogique à l’infrastructure ferroviaire. La confédération peut dorénavant assurer l’exploitation et le développement des routes nationales et soutenir financièrement des projets d’agglomération de manière durable. Les goulots d’étranglement connus de longue date peuvent enfin être éliminés. Notamment notre économie dépend d’infrastructures performantes.

Le résultat concernant la RIE III était nettement moins réjouissant. Le peuple Suisse a refusé cet objet avec 59.1%. La Suisse a manqué l’occasion d’adapter son système fiscale aux standards internationaux. L’insécurité fiscale qui va perdurer est des plus regrettables. Une situation qui ne convient pas aux entreprises et entraîne des reports d’investissements. Le Conseil fédéral et le Parlement sont tous deux appelés à prendre un nouvel élan afin de présenter une RIE IV consensuelle. Cette obligation incombe sont surtout aux partis politiques qui se sont opposés à la RIE III et qui ont fait miroiter une perspective rapide d’une nouvelle mouture…

Je me permets à cette occasion d’en appeler à chacun pour prendre soin de nos conditions cadres. L’acceptation des initiatives Minder et contre l’immigration de masse, la nouvelle loi sur l’aménagement du territoire et le refus de la RIE III ont pour conséquence la détérioration continue de nos conditions cadres ou, du moins à une insécurité juridique chez les acteurs de notre économie. Une tendance qui est également remarquée à l’étranger.

Il n’est pas autrement étonnant que durant les dernières cinq années l’implantation d’entreprises étrangères en Suisse et les investissements en général sont en net recul. Notre prospérité repose sur des professionnels bien formés et des conditions cadres attractives. Prenons soin du modèle à succès Suisse.

Reto Julmy, directeur UPCF

Information
  • infopatronale
  • 15 mar 2017
Formation

Formations

Toutes nos formations en un coup d'oeil.

Lire la suite +

Recommandations de votations & résultats

Lire la suite +
Association

Associations

L’Union Patronale du Canton de Fribourg gère actuellement 60 associations professionnelles, 16 secrétariats de cours interentreprises, diverses commissions d’apprentissage et siège dans 7 commissions paritaires.

Lire la suite +